La réalité augmentée déployée pour les techniciens de terrain

La réalité augmentée est prête pour une adoption rapide avec des entreprises qui cherchent à améliorer leur taux de résolution à la première demande sur les appels d’assistance.

Cette année, par exemple, le secteur pétrolier et gazier onshore de Lower 48, aux États-Unis, a fourni aux techniciens de maintenance sur le terrain des plateformes de réalité augmentée pour les réparations.

Un super-technicien en support à distance

Les raisons sont faciles à comprendre. En règle générale, environ 25% des techniciens qui effectuent des appels d’assistance ont besoin de visites de suivi.

Lorsqu’il s’agit de biens d’équipement à coût élevé, tels que des infrastructures de service ou de diagnostics médicaux (les appareils d’IRM, par exemple), les temps d’arrêt causés par les rappels ont des coûts associés importants.

Caterpillar, dans l’espoir de résoudre ce problème, a récemment testé une solution d’AR pour les techniciens qui entretiennent une ligne de ses générateurs portables sur site. L’approche de Caterpillar a consisté à équiper le personnel de terrain d’une application iPad développée en interne qui s’interface avec les capteurs IoT sur le générateur pour fournir des diagnostics en temps réel et des protocoles de réparation.

FieldBit, la plateforme utilisée par BP, est un autre bon exemple de ce qui est susceptible d’être un cas d’utilisation majeur pour la technologie d’AR dans les prochaines années. FieldBit fournit du matériel de réalité augmentée prêt à l’emploi et une plate-forme SaaS pour transformer les travailleurs humains en super-travailleurs augmentés.

La solution centralise les données techniques, ce qui la rend facile à déployer sur le terrain. Une paire de lunettes d’AR connectées permet aux techniciens de maintenance de transmettre la vidéo de l’équipement et les réparations en temps réel à un superviseur, qui à son tour peut fournir des conseils substantiels sous la forme d’informations textuelles et graphiques ou de descriptions audio.

Cette approche présente des avantages évidents en permettant aux superviseurs les plus expérimentés de couvrir plus de terrain qu’ils ne le pourraient en allant eux-mêmes sur le terrain. Au lieu de cela, ils deviennent des coachs virtuels, offrant un support back-end riche en médias aux techniciens de niveau inférieur.

Assistance virtuelle pour les opérations simples

L’année dernière, Engie, leader européen de l’énergie, a nommé FieldBit sa startup de l’année.

La réalité augmentée pourrait même éliminer complètement le besoin de certains appels de maintenance.

« Pour les réparations mineures et les appels de maintenance, un technicien de terrain peut prendre une forme virtuelle pour aider les propriétaires à résoudre des problèmes simples » selon un récent billet de Dispatch, une plateforme qui met en relation entrepreneurs et entreprises de diverses industries.

« Au lieu d’envoyer un technicien, les techniciens virtuels peuvent répondre en un instant dans les cas où tout ce dont a besoin un client c’est d’être un peu guidé. »

Jusqu’à présent, la réalité augmentée a principalement été utilisé pour les jeux et les « expériences de marque ». Mais cette technologie promet désormais de donner aux techniciens de maintenance des outils pour exploiter le savoir-faire technique centralisé du métier et cela en temps réel.

Maintenant que les grandes sociétés internationales se préparent à équiper leurs représentants de terrain, il y a fort à parier que la technologie bénéficiera d’une adoption plus large très rapidement.

Source: ZDnet – https://www.zdnet.fr/actualites/la-realite-augmentee-deployee-pour-les-techniciens-de-terrain-39871113.htm#xtor=123456

Laissez un commentaire

Publicité
:: Fringales ::