L’Irlande, premier pays au monde à céder ses parts dans les énergies foss …

L’Irlande pourrait bien devenir le premier pays au monde à se débarrasser complètement des combustibles fossiles. Après des mois de débat, le Dail, l’Assemblée nationale irlandaise, a voté le 12 juillet un projet de loi (le « Fossil Fuel Divestment Bill ») qui obligera le fonds souverain irlandais à mettre en vente la totalité des participations prises dans les entreprises produisant du charbon, du pétrole ou du gaz, au cours des cinq prochaines années.

Selon le Irish Times, la République d’Irlande détiendrait pour plus de 300 millions d’euros d’actifs dans quelque 50 compagnies productrices d’énergies fossiles. Cela relève donc plus du symbole, car l’Irlande importe quasiment tous ses besoins en hydrocarbures.

Le Sénat irlandais doit se prononcer sur le texte à l’automne, avant qu’il ne devienne une loi d’ici à la fin de l’année.

Montrer la voie à la Norvège… et à d’autres

En 2015 déjà, un autre pays européen, la Norvège, avait décidé de retirer son fond souverain, le plus grand du monde (900 milliards d’euros d’actifs, soit cent fois plus gros que celui de l’Irlande d’après Boursorama), du charbon, soit l’énergie la plus polluante et la plus néfaste pour le climat. Concrètement, la loi interdit au fonds de pension norvégien d’investir dans les compagnies dont le charbon représente plus de 30% de l’activité ou du chiffre d’affaires. L’initiative ne concernait donc pas l’industrie pétrolière et gazière. Et pour cause : le seul secteur pétrolier représente 14% du PIB norvégien.

Cependant, le vote irlandais pourrait bien changer la donne et montrer la voie à la Norvège, d’autant plus qu’en novembre dernier, la banque centrale du pays a invité le gouvernement à engager un désinvestissement du secteur pétro-gazier.

L’Irlande en retard dans la réduction de ses émissions

Le député Thomas Pringle, instigateur du projet de loi, a estimé que « l’Irlande doit assumer sa part du fardeau de l’action climatique » et ce, d’autant plus que le pays figure parmi les États européens les moins performants dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour le groupe de réflexion Germanwatch et du NewClimate Institute, qui a analysé l’action de 57 pays sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, L’Irlande est en effet loin de remplir sa part du contrat dans l’objectif pris dans le cadre de l’accord de Paris de limiter l’élévation des températures en-dessous de 2 degrés. Le rapport « Climate Change Performance Index 2018 » pointe notamment une part « insuffisante » des énergies renouvelables dans l’approvisionnement énergétique du pays, malgré une « avancée positive » sur le sujet.

Source: La Tribune – https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/l-irlande-premier-pays-au-monde-a-ceder-ses-parts-dans-les-energies-fossiles-785038.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

Publicité
:: Fringales ::