Cannes 2018 : Hafsia Herzi, Jesse Eisenberg et Brandon Cronenberg à la Semaine de …

La 58e édition de la Semaine de la Critique, qui aura lieu du 15 au 23 mai, vient de dévoiler sa sélection.

La 58e édition de la Semaine de la Critique vient de dévoiler sa cuvée 2019. Sur les 1050 films visionnés, le comité de sélection présidé par Charles Tesson, a jeté son dévolu sur onze d’entre eux, dont sept seront présentés en compétition. Défricheur de nouveaux talents (Ava de Léa Mysius, Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin et Sauvage de Camille Vidal-Naquet, pour ne citer qu’eux, y sont passés), la Semaine, fidèle à sa tradition, accueillera cette année huit premiers longs métrages, dont Tu mérites un amour de l’actrice Hafsia Herzi. Présenté en séance spéciale, le film a été annoncé comme le bouleversant portrait d’une jeune femme Lila, incarnée par la comédienne elle-même, prise en pleine dérive sentimentale. Toujours en séance spéciale, la réalisatrice Aude Léa Rapin présentera son premier long Les héros de meurent jamais avec Adèle Haenel et Jonathan Couzinié, soit l’histoire d’un jeune homme qui, persuadé d’être la réincarnation d’un autre, partira pour Sarajevo.

Côté compétition, Jesse Eisenberg et Imogen Poots seront eux aussi les visages de cette 58e édition. On les retrouvera dans Vivarium, le second long métrage de l’irlandais Lorcan Finnegan, huis clos fantastique autour d’un couple à la recherche d’une maison. Parmi les sept longs métrages présentés en compétition, un film (d’animation) français : J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin suivant l’épopée parisienne d’une bain (littéralement) baladeuse, prête à tout pour retrouver son corps. A l’issu des huit jours de compétition, du 15 au 23 mai, la Semaine s’achèvera avec Dwelling in the Fuchun Moutains de Gu Xiaogang, coup de coeur du comité selon Charles Tesson, et premier volet d’une trilogie suivant l’histoire et les tumultes d’une famille chinoise, filmée au gré des saisons.

« Vivarium »

Côté court métrage, le comité mené par Léo Soesanto, a sélectionné dix films en compétition, dont les deux français : Journey Through a Body de Camille Degeye et Mardi de 8 à 18 de Cecilia de Arce. Notons qu’en séance spéciale Brandon Cronenberg (fils de David et déjà réalisateur d’un premier long avec Antiviral) fera son retour au format court avec Please speak continuously and describe your experiences as They home to you.

Les longs métrages

ABOU LEILA de Amin Sidi-Boumédiène

CENIZA NEGRA de Sofia Quiros Ubeda

A WHITE, WHITE DAY de Hlynur Pálmason

J’AI PERDU MON CORPS de Jérémy Clapin

NUESTRAS MADRES de César Diaz

LE MIRACLE DU SAINT de Alaa Eddine Aljem

VIVARIUM de Lorcan Finnegan

Séances spéciales

LITIGANTE de Franco Lolli (Ouverture)

TU MÉRITES UN AMOUR de Hafsia Herzi

LES HÉROS NE MEURENT JAMAIS de Aude Léa Rapin

CHUN JIANG SHUI NUAN de Gu Xiaogang (Clôture)

Court métrages

Dia de festa Party day | Jour de fête de Sofia Bost

Fakh The Trap de Nada Riyadh

Ikki illa meint de Andrias Høgenni

Journey Through a Body de Camille Degeye

Kolektyviniai sodai Community Gardens de Vytautas Katkus

Lucía en el limbo de Valentina Maurel

The Manila Lover de Johanna Pyykkö

Mardi de 8 à 18 Tuesday From 8 to 6 de Cecilia de Arce

She Runs de Qiu Yang

Ultimul Drum Spre Mare The Last Trip to the Seaside | Le Dernier Voyage à la mer de Adi Voicu

Retrouvez toute la sélection ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

Publicité
:: Fringales ::