Un immense astéroïde a frappé l’Ecosse il y a plus d’un milliard d& …

En 2008, des géologues avaient découvert au nord-ouest de l’Écosse des indices indiquant qu’un gros astéroïde avait frappé la zone dans le passé. Ils se sont notamment basés sur l’analyse d’une couche de débris et d’éjectas pour émettre cette hypothèse et ils estimaient que le cratère d’impact se situait proche des côtes sans toutefois mieux préciser son emplacement. C’est désormais chose faite.

La vie n’existait pas sur Terre

Dans un article publié dans le Journal of the Geological Society, une équipe dirigée par le Dr Ken Amor, du département des sciences de la Terre de l’Université d’Oxford, explique comment elle a identifié l’emplacement du cratère à 15-20 km à l’ouest d’une partie reculée du littoral écossais. Il est dissimulé sous l’eau et sous des roches plus jeunes du bassin de Minch. C’est en combinant des observations de terrain, la distribution de fragments de roches brisées et l’alignement de particules magnétiques que l’équipe a pu évaluer la direction prise par les matériaux éjectés par l’impact et ainsi déterminer la situation probable du cratère. Il faudra maintenant confirmer cette zone en procédant à un relevé géophysique détaillé du bassin de Minch, ce que les scientifiques envisagent pour les prochains mois.

L’astéroïde qui a frappé l’Ecosse il y a 1,2 milliard d’années mesurait environ 1 kilomètre de diamètre. Il a touché la Terre a une époque où la vie se concentrait dans les océans alors que les terres étaient désertiques. À cette époque, l’Écosse n’avait d’ailleurs pas du tout sa position actuelle : elle était proche de l’équateur et plongée dans un environnement semi-aride. La collision n’a sans doute pas provoqué de grands chamboulements dans les écosystèmes locaux.

Un évènement qui se reproduira

D’autres astéroïdes se sont révélés bien plus meurtriers comme celui qui frappa la Terre à Chicxulub, il y a 65 millions d’années. Son arrivée signa la fin des dinosaures et de nombreuses autres espèces terrestres et marines. Il faisait environ 10 kilomètres de large. Les spécialistes estiment qu’un astéroïde de plus d’un kilomètre de diamètre frappe la Terre tout les cent mille à un million d’années. Une fourchette large car il existe très peu de cratères d’impact identifiable sur Terre. Il est donc difficile d’établir une moyenne.

Les astronomes ont déjà dressé la liste des cailloux les plus dangereux qui rôdent autour de la Terre et de diamètre supérieur au kilomètre. Ils font l’objet d’une surveillance attentive et est établi que dans un futur proche, la Terre ne devrait pas être frappée pas les plus gros d’entre eux. Impossible pour autant de deviner ce qui se passera dans des centaines ou des milliers d’années. Et il est même presque sûr qu’un tel astéroïde se trouvera dans une trajectoire de collision avec la Terre à un moment donné. Les astronomes travaillent actuellement sur des méthodes pouvant contrer cette menace. La mission DART qui tentera de dévier la trajectoire du plus petit membre de la paire qui compose l’astéroïde binaire Didymos représentera une première tentative de s’affranchir de cette menace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

Publicité
:: Fringales ::