Alcooliques anonymes: la parole peut-elle suffire à lutter contre la dépendance?

Le trait d’eye-liner est impeccable sur les paupières de Maryse*, et le contour de ses lèvres soigneusement relevé par un crayon couleur framboise. Très élégante dans sa robe estivale, la nonagénaire arrive au 35 rue Bayard, dans le 8e arrondissement de Paris, aux alentours de 19h45. Elle s’y rend tous les lundis. «C’est comme un rendez-vous amoureux», confie-t-elle avec malice. Dans une petite salle de l’Église anglicane, elle prend place autour de la table. Vient alors son tour de se présenter: «Bonjour, je m’appelle Maryse, et je suis alcoolique.»
Lire la suite

Source: Slate – http://www.slate.fr/story/169935/sante-alcooliques-anonymes-groupes-parole-dependance

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

Publicité
:: Fringales ::