Histoire : le droit de vote des femmes a 75 ans

Au printemps 1945, pour la première fois, les Françaises votent pour les élections municipales. Elles sont également éligibles au même titre que les hommes. Une avancée rendue possible grâce au général de Gaulle, qui signe depuis Alger (Algérie), le 21 avril 1944, une ordonnance donnant le droit de vote aux femmes. Les Turques l’avaient obtenu dès 1929, les Australiennes en 1902. Dès les années 1930, la plupart des pays d’Europe avaient même franchi le pas.

La voix d’Olympe de Gouges

Seules nations récalcitrantes, à l’époque : la Bulgarie, la Yougoslavie, la Suisse et la France, qui finit donc par se mettre à la page, même si le dépouillement et les coulisses des élections restent en 1945 une affaire d’hommes. Dès la Révolution française, des voix réclamaient l’égalité. Olympe de Gouges rappelait ainsi que si une femme a le droit de monter sur l’échafaud, elle doit aussi avoir le droit de monter à la tribune. Il faudra attendre 150 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

Publicité
:: Fringales ::