Apple affirme ne pas utiliser la reconnaissance faciale en magasin

Apple est actuellement poursuivi en justice par un jeune américain, qui juge que le dispositif de reconnaissance faciale de la firme a entraîné son arrestation alors qu’il était innocent. C’est dans les magasins que la marque utiliserait un tel dispositif, ce que la marque à la pomme dément.

Apple se défend (pour ne pas passer à la caisse)

Âgé de 18 ans, Ousmane Bah réclame actuellement pas moins d’un milliard de dollars à Apple en raison des fausses accusations portées à son égard. Pour rappel, un voleur a utilisé son identité pour subtiliser de nombreux produits dans les Apple Store. Les documents utilisés comprenaient alors le nom et le prénom du jeune américain, mais pas de photo. Cela aurait suffi à la firme américaine pour qu’elle enregistre le visage du voleur en boutique avec son dispositif de reconnaissance faciale et considère qu’il s’agisse de Bah.

Pour ce dernier c’est donc l’erreur d’Apple qui a mené à ce qu’il soit arrêté et soupçonné des larcins qu’il n’avait pas commis. Et pour cause, durant l’un des vols dont il était accusé, il était alors… à son bal de promo. Selon lui, ces événements sont la source de « beaucoup de stress et de difficultés ».

Néanmoins, Apple assure ne pas utiliser de dispositif de reconnaissance faciale dans ses magasins, ce qui l’empêcherait alors d’avoir commis l’erreur dont Ousmane Bah l’accuse. Un porte-parole de la marque à la pomme a refusé de commenter l’affaire et le procès dont la firme est la cible, mais il a tout de même assuré que celle-ci n’utilisait pas la reconnaissance faciale dans ses magasins.

Ousmane Bah a intenté une action en justice contre Apple le lundi 22 avril, réclamant un milliard de dollars à la marque. Les documents évoquent également une « surveillance orwellienne » due à l’utilisation d’un tel système. Pour l’instant, les accusations portées contre le jeune américain ont toutes été abandonnées sauf une, pour un vol dans un des magasins situés dans le New Jersey.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

Publicité
:: Fringales ::